Une pénurie mondiale frappe le domaine des jets privés et des avions d'affaires en 2021 et 2022

Pas assez de jets privés pour les super riches : L'explosion de la demande pendant la pandémie fait que les services de charter ont du mal à trouver des avions

* Selon Wingx, plus de 4,2 millions de vols en jet privé ont été effectués depuis le début de l'année

* La demande est stimulée par le retour inégal des vols commerciaux et l'accroissement des richesses

* Le mois dernier, le défilé de jets à la COP26 a donné lieu à des accusations d'hypocrisie écologique


Un pic record dans l'utilisation des jets privés, stimulé par la demande des super riches, a conduit à une pénurie d'avions, les opérateurs luttant pour répondre à la demande.

Selon le fournisseur de données aéronautiques WingX, plus de 4,2 millions de vols en jet privé ont eu lieu depuis le début de l'année. Au cours de la première semaine de novembre, ils ont augmenté de 54 % par rapport à la même période de l'année dernière et de 16 % par rapport à 2019.

Les fournisseurs affirment que la demande - qui inquiétera les écologistes - est stimulée par le retour inégal des vols commerciaux et l'augmentation de la richesse des personnes les plus riches du monde, en particulier en Amérique.

Aviation privée et écologie

La COP26 2021 a été l'occasion de mettre en lumière certains problèmes écologiques liés à l'aviation d'affaires et aux vols privés

Le mois dernier, de nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer l'hypocrisie écologique après l'atterrissage d'un défilé de 400 avions privés lors de la COP26 à Glasgow, chacun d'entre eux rejetant environ deux tonnes de dioxyde de carbone par heure.

L'opérateur de flottes de luxe Flexjet a effectué 53 % de vols supplémentaires en septembre par rapport au mois précédent. Il a déjà augmenté sa flotte de 40 % cette année en raison d'une "demande exceptionnellement forte".

Marine Eugène, directrice générale européenne de Flexjet & PrivateFly, a déclaré : "L'appétit pour les voyages personnels n'est pas encore assouvi après un début d'été plus tardif en raison des restrictions, et maintenant les vols d'affaires décollent également.

Nombre de nos clients recommencent à prendre l'avion pour leurs affaires et nous assistons à une libération de la demande refoulée de réunions en personne.

Un engouement pour les jets privés

"Les principaux centres d'affaires tels que Paris, Zurich, Munich et Amsterdam sont tous de retour dans notre liste actuelle des dix premières destinations en Europe, ce qui ne s'était pas vu depuis un certain temps."

L'assouplissement par le gouvernement britannique des restrictions de voyage à partir du 4 octobre a également entraîné une augmentation des vols de loisirs, tout comme l'assouplissement par les États-Unis de leur interdiction aux voyageurs britanniques, a déclaré Mme Eugène.

L'opérateur rival NetJets a ajouté plus de 30 nouveaux jets à sa flotte existante de 760 appareils l'année dernière, et investit environ 1,9 milliard de livres sterling pour acheter 100 nouveaux appareils d'ici à la fin de 2022.

La demande est si forte que Flexjet n'accepte plus de nouveaux clients pour son programme initial Jet Card, selon le Financial Times.

L'offre en matière d'avions ne parvient pas à suivre la demande, avec seulement 861 jets d'occasion disponibles à la vente en octobre, soit deux fois moins que l'année dernière.


  • COP26
  • Jet privé
  • Ecologie et environnement