Le constructeur d'avions d'affaires canadien Bombardier à procédé à de nouveaux remplacements au sein de sa direction en cette fin d'année 2020

Bombardier se dote d'un nouveau directeur financier et d'un avocat général

Bombardier, qui est en pleine transition vers une activité centrée sur l'aviation d'affaires, continue de remanier sa direction alors qu'elle prépare la transformation de l'entreprise. En plus du retour d'Éric Martel au début de l'année pour assurer la transition en tant que président et PDG et du départ plus récent du président de Bombardier Aviation, David Coleal, la société a maintenant nommé un nouveau directeur financier, ainsi qu'un nouvel avocat général et un nouveau secrétaire général.

Trouver le meilleur jet privé avec Private Jet Finder

Bombardier a annoncé la semaine dernière la nomination immédiate de Bart Demosky en tant que vice-président exécutif et directeur financier, succédant à John Di Bert, qui quitte la société. M. Di Bert, qui s'est joint à Bombardier en 2015 après 14 ans passés chez Pratt & Whitney, a dirigé les finances de l'entreprise pendant une période difficile.

Pendant son passage chez Bombardier, il a mis en place un plan de transformation, car il a été confronté à la dette de trois grands projets de recherche et de développement : les avions de ligne de la série C, l'avion d'affaires à très long rayon d'action Global 7500 et l'avion d'affaires de taille moyenne Learjet 85.

Après avoir mis au rebut le Learjet 85 et vendu le programme C-Series, Bombardier a été contraint de se décharger de ses derniers programmes non liés à l'aviation d'affaires. La vente du dernier de ces programmes - son programme d'affaires ferroviaires - à Alstom a reçu l'approbation réglementaire la semaine dernière et doit maintenant se conclure le 29 janvier 2021.

Martel a indiqué aux investisseurs en novembre 2020 que même avec ces ventes, Bombardier aura encore 4,5 milliards de dollars de dettes, un bond par rapport aux 2,25 milliards de dollars initialement prévus lors de la pandémie de Covid-19.

Bien qu'il doive relever des défis importants dans son nouveau rôle, Demosky possède un solide bagage dans la gestion de grandes organisations de transport et d'énergie. Il a été président et directeur général d'Universal Rail Systems, vice-président exécutif et directeur financier de Canadian Pacific Railway, et directeur financier de Suncor Energy.

"Les connaissances approfondies et l'expertise de Bart dans tous les aspects de la finance d'entreprise nous seront utiles pour mener à bien notre repositionnement stratégique vers une entreprise plus rationnelle et plus ciblée", a déclaré M. Martel. "Je suis convaincu que Bart nous apportera un leadership fort alors que nous gérons les défis économiques actuels et que nous continuons à positionner Bombardier pour l'avenir".

Une nouvelle avocate et secrétaire générale chez Bombarider

Pendant ce temps, la semaine dernière également, la société a nommé Annie Torkia Lagacé senior v-p, avocate générale et secrétaire générale. Elle succède à Steeve Robitaille, qui prend le poste de vice-président senior des projets stratégiques grâce à la conclusion de la vente de Bombardier Transport à Alstom.

Torkia Lagacé a plus de 20 ans d'expérience en droit commercial et des sociétés, plus récemment en tant que vice-présidente exécutive de Stornoway Diamonds et également en tant que conseillère juridique principale pour la division Eastern Canadian Iron Ore de Cliffs Natural Resources, entre autres fonctions.

"Elle est une dirigeante reconnue qui possède une vaste expérience en matière de gestion d'entreprise, de conformité, de droit des valeurs mobilières et de soutien aux transactions financières et stratégiques complexes", a déclaré Mme Martel. "Sa vaste expérience, son énergie et son jugement nous seront utiles pour mener à bien notre repositionnement stratégique et nous concentrer sur la réalisation du plein potentiel de notre franchise d'aviation d'affaires, leader du secteur".

Martel a crédité Robitaille pour avoir mené à bien les négociations qui ont conduit à la vente de Bombardier Transport, à la vente de l'activité des aérostructures et à celle des avions régionaux. "Tout cela a notamment été accompli durant l'une des périodes les plus difficiles pour l'industrie du transport", a-t-il déclaré. "Avec le repositionnement stratégique en voie d'achèvement, Steeve a choisi de poursuivre de nouveaux défis en dehors de l'entreprise et nous lui souhaitons le meilleur dans tous ses projets futurs".

  • Bombardier
  • Nouvelle direction
  • Éric Martel
  • Bart Demosky
  • Annie Torkia Lagacé
  • Aviation d'affaire